Note : 7 sur 10.

Comme les dernier film de Tarantino, on est dans l’égotrip ultime. Il se fait plaisirs en termes de réalisations, d’effets de genre, d’effets speciaux, de musique et d’acteurs. Il joue beaucoup avec la nostalgie, le cinémas, la tv, et les accessoires, un peu trop même. Il faut connaître le cinéma, et également cette période, et son histoire pour apprécier, c’est un peu trop. Si il y a un détails que j’ai trouvé moyen, c’est la photo, les couleurs ne sont pas assez brûlé, cela reste trop propre, malgré le traitement des lumières. Tout ça serait bien si il y avait un peu de liant dans le scénario, et un peu de cohérences. Enchaîné les scènes comme des tableaux de fait pas une galerie cohérente. Et la violence/le bain de sang WTF (obligatoire ?) tarantinesque aide pas vraiment. Part contre, Léonardo Di Caprio et Brad Pitt sont exceptionnels, toutes les scènes sans un des deux sont plates ! C’est du pur plaisir de les voir aussi complices dans le film, et probablement autant en dehors. En bonus, les pub de Di Caprio sont hilarantes.