Film : Under the skin

Note : 3 sur 10.

Film de SF avec un scénario dans l’esprit de « La mutante ». Filmé avec une envie de réalisme extrême, le film est froid, et lent, très lent, peu ou pas de musique, beaucoup de contemplation et peu de dialogue. On a ce sentiment de silence gênant, de longueur, d’attente comme à un bureau de poste. On voit bien qu’il se passe des choses devant nous, parfois on avance même un peu, mais on attend, on attend d’arriver à l’action, et on la connaît. Ici, quasiment tout le film produit ce sentiment, cela en devient éprouvant. Même Scarlett Johansson à l’air de s’ennuyer autant que nous. Par moment, on dirait des vidéos de Video Stock de Glasgow. Il y a quelques plan intéressants, avec des jeux d’ombres et/ou de lumières, mais cela reste anecdotique. Pour la cohérence scénaristique on repassera.

Spoiler

Il aurait eu tellement d’autre dénouement possible, ou même développements de l’intrigue … qu’elle tombe sur une autre race d’alien, ou sur un tueur en série… L’espèce de vague éveil de conscience c’est vraiment pas terrible comme final.

%d blogueurs aiment cette page :